Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons Tout le monde connaît la célèbre rengaine de Gossip Girl, bien sûr. Et pourtant cette année, les choses pourraient devenir très différente, bienvenue Yale, et autres Elites - eurk
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]

Aller en bas 
AuteurMessage
Wilhemina Van Rossum
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 29
I heart : Celui qui me méritera. Qui sera aussi parfait que moi. & moi. *
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]   Jeu 31 Jan - 17:58

    Bientot la rentrée. Will était fébrile, impatiente. Elle venait d'arriver directement de l'ile maurice, où elle avait passé des vacanes fabuleuses, peaufinant son bronzage qui lui donnait un teint lumineux parfaits. Ses cheveux étaient encore plus blonds que d'habitude, grace au soleil. Will était tout simplement sublime ; comme toujours. Elle était venue à New York pour se poser quelques jours chez sa tante. Ca faisait des années qu'elle n'avait pas posé le pied dans la Grosse Pomme, étant bien trop occupée à parcourir le monde et à se consacrer à ses études. Mais sa tante - rédactrice en chef d'un grand magazine de mode - état partie travailler. Et Will était seule dans l'immense loft typiquement new-yorkais. Elle aurait pu aller au journal, mais elle commencait à être blasée des redactions. C'était toujours la meme chose finalement, et elle avait l'habitude de travailler dans ce genre d'endroits l'été. Non pas pour gagner de l'argent, mais simplemet pour avoir un CV bien rempli. Et là, sachant que dans peu de temps elle serait obligée d'étudier énormément - se contenter d'etre moyenne ne traversait même pas l'esprit de la jeune fille - elle voulait se détendre. Comme si elle ne se détendait pas depuis la naissance, ah ah.

    Apres avoir trainé toute la journée en nuisette dans l'appartement, Will se rendit compte avec horreur que ce comportement était anti-vie sociale. Elle troqua donc sa chemise de nuit de petite fille / femme fatale comme une robe d'été blanche simple mais qui la rendait tout de même d'un glamour à faire palir d'envie bon nomre de filles. Elle ne se mit pour tout maquillage qu'une fine couche de gloss rose pale. Pourquoi se maquiller lorsque l'on est deja si jolie ?
    Will sortir de l'appartement, et se dirigea vers Centra Park. Ce n'était as bien difficile étant donné que le sublime parc se trouvait à une centaine de mètres uniquement de l'appartement dans lequel elle logeait depuis la veille. En entrant dans le parc en lui même, elle eut comme un frisson. La dernière fois qu'elle était venue ici, elle devait avoir 14 ans. Un homme l'avait suivi dans tout le parc, ce qui l'avait fait mourrir de peur. Lorsqu'il commenca à lui parler, elle s'était enfuie en courant. C'est depuis cet incident qu'elle n'était plus revenue à New York. Ce n'était pas seulement qu'elle n'en avait plus le temps, c'est qu'elle n'en avait plus l'envie.
    Mais maintenant elle n'état plus une jeune adolescente sans défense, et elle oublia rapidement ce moment. Elle marcha sans réel but dans les allées, observant les enfants qui couraient apres un ballon, qui reclamaient une glace, qui s'écorchaient les genoux ; elle regardait les personnes agées assises sur un banc, image tellement typique qu'elle en parraissait presque étrange. Manifestement, elle était la seule ame en peine qui circulait dans Central Park.
    Mais ce n'était pas grave si elle n'évait pas de vie sociale. Dans peu de temps, elle partirait, et à elle l'université.

    Elle ne s'en était même pas rendue compte, elle s'était arrêtée deant une sorte de grande marre dans laquelle circulaient des canards. Elle les regardaient sans les voir, réfléchissant.


    [ message pourri, je t'avais prévenu, mouahahah ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan Percy
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Masculin Nombre de messages : 148
Age : 26
Humeur : Mesquine
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]   Jeu 31 Jan - 22:45

    Aidan était un habitué de New York, lorsqu'il en avait marre de son quartier huppé de Miami, il venait se refugié en pleins coeur de la Grosse Pomme, y retrouvant toujours sa bande d'amis encore plus délurés que lui-même, c'est dire. A l'heure actuelle, ils s'etaient convertis en baby rockeurs et ça leur collait à la peau. Aidan avait donc eu le droit aux backstage, à la coke, à l'alcool, au sexe et au rock and roll.

    La journée était bien entamée et pourtant il venait tout juste de sortir d'un theatre. La piece était magnifiqe, il en avait presque pleuré, il était tombé sous les charmes de l'actrice principale et il avait finis par la chercher partout dans la ville. En fait, ce devait être toute cette drogue qui commencait à lui monter au cerveau, tout simplement.

    Contrairement à son habitude, Aidan trainait son magnifique corps d'ephebe dans Central Park, en fait il avait horreur de cet endroit dans la journée. Tout ces couples qui font semblant d'être fous d'amour l'un pour l'autre, ces marmots qui jacassent et ces sportifs qui suent à grosses gouttes. Pathetique tableau, ça le rendait toujours de mauvais poil.

    Et puis pourquoi cette jeune fille était habillée aussi... bizarrement? Elle avait perdu ses lentilles de contact? Elle ne devait certainement pas être de New York. Aidan s'appretait à lui faire une reflexion, mais il comprit vite que ses cheveux étaient en pagaille, que son costume était tout froissé, bien qu'il soit éternellement magnifique.




    - Vous les trouvez beaux? Parce que ce n'est pas non plus la peine de tomber dans l'eau pour leur donner à manger vous savez? Il suffit juste de leur balancer le reste de votre casse-croute et ils sauront aussi heureux que si c'etait du caviar.


    *Et puis une si belle fille toute trempée, quel dommage*



    En effet, Aidan avait du attraper la jeune fille par le bras avant qu'elle ne tombe. Etait-ce une tentative, quelque peu burlesque, de suicide? Mettre fin à ses jours en compagnie d'etranges animaux degoutant et pervers, ça aurait forcement fait la une d'un quelconque torchon.


    [Je ferais un beau post la prochaine fois xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhemina Van Rossum
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 29
I heart : Celui qui me méritera. Qui sera aussi parfait que moi. & moi. *
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]   Jeu 31 Jan - 23:10

    Perdue dans ses pensées, Will ne faisait plus réellement attention à e qu'elle faisait. Elle était proche de la marre, très proche, et ses escarpins blancs glissaient sur le sol mouillé. De fait, la jeune fille faillit glisser. Ce n'était pas volontaire du tout, et même si elle était tombée, ca n'avait pas d'importance. Avoir honte, elle ? Jamais de la vie, quoiqu'il lui arrive. Mais tomber dans un lac serait assez dérangeant pour son ego qui tend tellement à atteindre la perfection. Cependant, si elle ne glissa pas, ce ne fut pas à cause d'une loi terrestre empêchant de tomber dans l'eau. Non, ce fut à cause de quelqu'un qui la retint. Elle se stabilisa sur le sol sec, et sa première reaction, en tant que fille bien élevée, fut de remercier.

    " Merci. " dit-elle simplement. Elle n'allait pas non plus qualifier ce personnage de sauveur et lui etre eternellement reconnaissante. D'ailleurs, elle aurait tres bien bu se rattraper toute seule.

    Elle remarqua qu'il tenait encore son bras, et le retira d'un geste brusque. A cause de ce petit incident, elle n'avait pas eu le temps de repondre à sa remarque sarcastique. Mais pourquoi y repondre, d'ailleurs ? Elle n'en avait rien à faire de ce type tout debraillé qui avait certainement fumé dans les heures qui précédaient. Cela ne l'empêchait pas d'etre beau et de sembler de ces familles riches qui vivent à New York.
    Will était prete à partir. Ce genre de mec ne lui inspire pas confiance du tout ; elle les connait bien, avec leurs airs de dragueur, qui dès que la fille qu'ils connaissent depuis cinq minutes refuse de coucher avec eux la laissent tomber et l'oublient définitivement. Mais la jeune fille avait besoin de s'amuser. De toute facon, elle ne le reverrai plus jamais. Elle allait bientot partir de NY, aller à l'université, alors qu'est-ce qui l'empêchait de faire des connaissances, même insignifiantes, ici ? Bien entendu, ce n'était pas un mec qu'elle cherchait... Loin de là.


    " Que faites-vous ici en pleine journée alors que vous avez l'air d'avoir passé une nuit... Epuisante ? "

    Elle parlait avec un air dédaigneux en le regardant de haut.

    " Oui bien, vous avez quitté le bar où vous trainiez parce que vous sentiez qu'une fille parfaite trainait dans Central Park ? "

    Certains prendraient ca pour de la seduction, d'autres pour de la prentention. Il n'en était rien. Elle avait juste besoin de se changer les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan Percy
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Masculin Nombre de messages : 148
Age : 26
Humeur : Mesquine
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]   Ven 1 Fév - 0:50

    " Que faites-vous ici en pleine journée alors que vous avez l'air d'avoir passé une nuit... Epuisante ? "


    La question était pertinante uniquement parce qu'elle ne connaissait pas encore Aidan. En grandissant ce dernier avait decreté qu'il vivait mieux la nuit et puis après tout la nuit ne cache-t-elle pas l'obscurité des âmes? En fait Aidan etait juste trop pleins d'energie, il aurait pu decider d'en faire quelque chose de constructif, qui l'aiderait pour bâtir son avenir mais son penchant pour la jouissance était trop grand. Il aimait passer son temps à ne rien faire et à le faire dans l'exces. Il se delaissait donc corps et portefeuille aux mains de la Nuit et se retrouvait souvent dans de drôles de situations. Qui pourrait d'ailleurs croire qu'il venait à peine de sortir du theatre? Certainement pas cette pieuse personne apparement encore moins New Yorkaise que lui.


    - Moi c'est Aidan * que de politesse, elle me choque * Disons que ma soirée est déjà bien loin derriere moi et que ma journée a commencée il y a bien longtemps et que je ne suis pas du genre à la gacher pour dormir


    Aidan avec le temps avait fini par comprendre les gens, ou du moins un minimum. Il savait donc très bien que cette jeune femme le meprisait déjà. Il avait cet air de riche dandy debraillé qui vous snob par habitude. Il savait qu'elle n'avait pas apprecié de ne pas pouvoir repliquer à ses precedantes paroles qui passaient pour viles. Il savait très bien qu'elle était aussi bornée que les autres, sinon plus, et que même s'il faisait des efforts il lui parraitrait toujours aussi detestable. Il avait donc l'habitude, ce n'était plus q'une vulgaire routine, lui qui detestait ça. Il ne la reverrait jamais et la quitterait donc sur une mauvaise impression et aucun remord.


    - Voyons mademoiselle, ou madame peut-être? Ne me sous-estimez pas, je ne suis pas un vulgaire amoureux de la bouteille qui traine sa carcasse abimée dans les bars, loin de là, les filles je prefere les rencontrer plus sobre pour pouvoir me delecter de leur beauté quasi-ireelle et de leurs pensées si bien tournées


    Aidan disait vrai, ce n'etait pas un vulgaire amoureux de la bouteille et il ne s'y risquerait jamais, son seul amour etait lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhemina Van Rossum
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 29
I heart : Celui qui me méritera. Qui sera aussi parfait que moi. & moi. *
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]   Ven 1 Fév - 1:05

    Elle le méprisait. Il la méprisait. C'était évident. Pour lui, une fille ne sert qu'à occuper les banquettes arrières de ses limousines. & accessoirement, toutes les chambres de son immense loft. En tout cas, c'est de cette manière que le percut Will. Vraiment le genre de type qu'elle déteste. Habituellement, lorsqu'elle rencontre ce genre de personnage, elle lance un regard méprisant, et tourne les talons. Mais peut-être que c'est l'air de New York qui la rend differente, ou la rentrée qui approche qui lui monte à la tête ; bref, Will décida de rester "disctuer" avec lui. Si l'on pouvait parler de discussion, bien entendu, étant donné qu'il s'agissant d'un duel de mesquinerie.

    "Aidan, bien, je ne sais pas si je me souviendrai de ce préom, étant donné qu'on ne se reverra probablement jamais. Je pense que nous ne fréquentons pas le même genre d'endroit."

    Will avait l'impression de passer pour une sainte, alors qu'elle éatait loin d'être Blanche-Neige. Les fêtes où l'alcool coule à flot, elle connait, plus que bien, même. Mais sa vie à Amserdam concernait la vie d'une adolescente en quête d'expérience. Maintenant, elle entrait dans la vraie vie, et autant se faire passer pour une fille responsable tant qu'elle le pouvait encore.

    "Moi c'est Will, et contrairement à moi, je ne pense pas que tu puisses m'oublier. Je suis, comment dire... Inoubliable."

    Sainte... & prétentieuse. Quoique ces deux adjectifs sont plutots contradictoires, et même carrément opposés. Qu'importe. C'était son caractère, apres tout, d'etre complexe. Tant qu'elle sauvait les apparences et gardait cet air de fille parfaite qu'elle travaillait depuis toujours.

    "Je me doute bien que vous aimez les filles et leur beauté quasi-iréelle, et toutes leurs aptitudes dans le domaine de la débauche, je me trompe ?"

    Etrangement, par certains points, elle se sentait proche de lui. Presque. Notamment par le fait qu'elle s'aimait. Mais c'était d'une facon différente. Lui parraissait tellement... Etrange. Limite vicieux. Ouais, viceux, certainement. Will le regarda d'un oeil louche, mais pourtant elle n'avait pas envie de partir.

    [ là on peut vraiment dire que j'ai fait un post pourri xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan Percy
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Masculin Nombre de messages : 148
Age : 26
Humeur : Mesquine
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]   Sam 2 Fév - 14:30

    Cette charmante Willy commençait à l'amuser. Ce qui était vraiment rare pour une jeune plante dans son genre. Il devinait tout de même que cette jeune fille n'avait rien de sa soit disante innocence. Aidan commençait à lui attitrer quelques traits de son propre caractere. Wilhemina devait certainement être quelqu'un de passionant, surtout si on avait personne d'autre sur qui jetter son devoulu. Mais une chose que ne supportait pas Aidan, bien qu'étant un veritable salaud fini tellement vicieux qu'on pouvait vite oublier ses bons côtés quasi-innexistants, c'etait de tomber sur quelqu'un qui se fou de la politesse si chère à son petit coeur. Certes, Aidan n'en était pas un modele de perfection, loin de là. Mais pour lui, l'unique chose qui pouvait rassembler encore et pour toujours les enfants c'est cette ennuyeuse politesse que nous inculque Maman. Que vous soyez alors un pauvre petit Texan, un riche heriter Anglais ou un joyeux Français de la middle-class il y a toujours cette ombre de politesse en vous. Et s'il vous plait on ne rigole pas avec ça.


    - Voyez, très chère, le tout n'est pas de retenir jusqu'après votre mort mon si charmant prenom, ça ne m'apporterais rien et puis sachez que moi je ne suis pas narcissique. Dans la societe les bonnes manieres, la politesse, veulent que l'on se presente avant de partir dans divers divaguement à deux voix.


    Aidan marqua une legere pause. Il ne regardait même plus vraiment Will, il se laissa aller à regarder vaguement par-dessus ses epaules, comme s'il attendait vainement quelqu'un, mais evidement il ne laissait rien en parraitre, dans quel etat serait alors l'egau de Will? Il enchaina donc aussi gracieusement que le plus celebre des Dandys.


    - Mon Dieu! s'exclama ce charmant personnage dans un irlandais parfait.

    - Nous sommes en retard, ma très chère Valery!


    Aidan improvisait un peu, mais il savait où poser ses pieds. Ce garçon avait l'habitude de s'ammuser au plus loin possible des limites. Mais ce qu'il voulait surtout savoir c'etait si Will pourrait se laissait aller? Etait-elle assez courageuse pour s'aventure avec un jeune inconnu débraillé dans une ville qui n'etait la sienne? Aidan savait très bien que cette jeune demoiselle devinerait sans beaucoup de difficultes qu'il essayait vaguement de la tester. Aidan la prit bras-dessus, bras-dessous, comme deux vieux amis qui se retrouvaient enfin. Apres tout, si elle avait soudainement peur, elle pourrait lui arracher son bras et partir en courant comme les petites fillettes.


    - Il est bientôt l'heure du the, je vous invite donc au salon de the, pas très loin d'ici, j'en suis un habitué et je peut vous assurer qu'il y est delicieux. Il en arrive du monde entier. Je vous promet que ce salon serait presque à la hauteur de votre classe, bien que rien ni personne ne puisse vous egaler.


    Aidan souriait pleinement, evidement il en était que plus exquis, quant à la lueur qui petillait dan ses yeux elle le rendait aussi adorable qu'un petit garçon terriblement heureux à l'idée de se balader avec sa nounou adorée. Will et Aidan s'appretait à quitter le parc central de New York, lorsque le jeune se rapprocha un peu plus, histoire de pouvoir murmurer à son oreille avec cette magnifique voix.


    - Au fait, les jeunes filles je les prefere encore pures et chastes, et non aussi débauchées que de vulgaires junky en manque, vous n'avez donc aucun soucis à vous faire.


    Aidan commençait à s'ammuser de la presence de Will, mais resterait-elle longtemps en sa compagnie? Ne prendrait-elle pas peur au bout de quelques fractions de secondes? Non, elle avait certainement plus de courage qu'une fillette de sept printemps... (?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhemina Van Rossum
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 29
I heart : Celui qui me méritera. Qui sera aussi parfait que moi. & moi. *
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]   Sam 2 Fév - 18:54

    Etait-il sincere en parlant de politesse ? Oui, certainement. Il devait attacher beaucoup d'importance aux manières, au savoir-vivre, à limage renvoyée dans le monde. Cela lui permettait de faire n'importe quoi sans qu'aucun reproche ne lui soit adressé. Sauver les apparences, c'est ce qui compte, non ? Bien entendu pour la jeune fille aussi il est très important de se montrer aimable et poli. Cela renvoie toujours une image d'une personne sérieuse et de confiance. Mais là, ils s'étaient à peine parlé, et elle était certaine que leurs chemins allaient se séparer quelques minutes apres leur recontre, alors elle ne voyait pas réellement pourquoi elle aurait du se présenter. Peut-être que si elle avait donné son nom de famille, il aurait reconnu la grande agence de mannequin ? Hum, il ne fallait peut-être pas trop en demander.

    Le jeune homme ne la regardait plus dans les yeux, ce laissa à la jeune fille l'occasion de l'observer réellement. Avec discretion , toujours. Il lui parraissait tellement sur de lui, comme s'il avait deja tout vécu, alors qu'il ne se rend pas compte de la vie de quasiement toute la planete. Tous ceux qui ne sont pas de son milieu social, en somme. Will l'imaginait tres bien, se promenant en permanence entouré de filles, les emmenant dans un luxueux hotel particulier sur Manhathan, faisant couler l'alcool à flot, passant son temps en soirée. Elle en verrait probablement, des mecs comme lui, lorsqu'elle serait à Yale.

    Yale ! Pourquoi fallait-il qu'elle y repense tout le temps ? Elle avait vraiment envie de se decon tracter, et de fin ir en toute joie & bonne humeur ces vacances. Lorsque Aidan commenca à partir dans son délire, Will ne put s'empêcher de sourire. Il était probablement excecrable lorsque vous le croisiez tous les jours, mais pour une fois, elle pourrait bien s'amuser un peu avec lui, non ? De toute facon, elle pouvait faire n'importe quoi, elle ne le reverrait jamais. Lorsqu'il la prit par le bras, elle décida de suivre son idée. Apres tout elle n'avait rien à perdre. Il n'allait quand meme pas l'emmener dans un coin sombre pour la violer. Du moins elle l'espérait.


    "Du thé ? Oh my God, je n'aime pas le thé. Mais si vous dites que ce salon peut etre à la hauteur de ma classe, alors allons-y. Je ne suis jamais entrée dans un endroit qui puisse m'égaler vraiment."

    Il était mignon, avec ses yeux petillants. Si Will faisait partie de ces filles dévergondées, elle s'arrangerai pour coucher avec lui dans la minute. Mais elle n'était pas comme cela. Il était tout de même... Un inconnu ! Elle ne svait rien de lui, à part son prénom. Et encore, il pouvait etre totalement faux. Il pouvait l'avoir inventé, inventé le peu de ce qu'il lui avait raconté de lui, de sa vie, il pouvait avoir tout inventé. C'était un inconnu. Et depuis quand faisait-elle confiance aux inconnus ? Depuis quand se promenait-elle au bras d'un type qu'elle connaissait depuis exactement six minutes, et depuis quand acceptait-elle qu'il l'emmene dans un lieu qu'elle ne connaissait pas ?! C'est au moment où elle pensait ce genre de choses qu'il s'approcha de son oreille pour lui murmurer quelque chose, et cette approche la fit sursauter. Elle se rendait compte que sa reaction était digne de Blance Neige, mais elle ne pouvait agir autrement. Ce qu'il lui dit la laissa pensive. Ca ne faisait pas un peu pervers, de dire comme cela à quel point il aime les filles pronant la chasteté ?
    Mais que risquait-elle vraiment ? Rien... Ou presque. Et elle décida de se lancer dans cette aventure, elle verrait bien. De toute facon, elle savait se défendre.

    Elle tourna la tete vers lui. Ils étaient maintenant tres proches.


    "Pures et chastes ? Les filles pures et chastes existent-elle encore ?"

    Elle tourna à nouveau la tête, cette fois pour regarder devant elle, histoire de voir où il l'emmenait. Il faudrait bien qu'elle retrouve son chemin pour rentrer, apres. Ou bien elle prendrait une limousine. Elle verrait bien apres tout, elle n'en était pas encore là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gossip Girl
Gossip Girl | You know you Love me
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 29
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]   Jeu 14 Fév - 16:12

Apparemment, Will chérie, tu finis par les apprécier les pervers de New York. A moins que le numéro de charme subtil d'Aidan fasse son effet. Le fait est qu'après deux tasses de thé que la jolie blondinette se force à boire non sans afficher une moue dédaigneuse de princesse maniérée des plus adorables, son pied s'égare sous la table, à la rencontre de la jambe du garçon, qui affiche un sourire placide en retour, comme si il connaissait d'avance l'issue de la rencontre. Après tout, il est bien connu qu'Aidan accorde très rapidement ses faveurs, mais s'en désintéresse tout aussi vite. De fil en aiguilles et de phrases polysémiques dignes d'une Merteuil & Valmont, les deux gens se retrouvent dans les toilettes hyper luxueux du salon de thé, sans même savoir réellement ce qu'ils sont sur le point de faire. Hum, Aidan n'était-il pas censé préférer les filles chastes et pures ? Et toi, Will, je croyais que tu ne suivais pas les inconnus ? Elle est belle la jeunesse. Enfin, profitez-en mes trésors, en tout cas, moi j'ai hâte de voir vos jolies frimousses lorsque vous vous croiserez à New Haven... Surtout connaissant la devise d'Aidan, et son non-attachement envers le gente féminine, faisant passer son propre plaisir avant tout.

_________________
And who am I ? That's one secret I'll never tell.
Xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce possible de ne pas rencontrer de pervers dans NY? [A]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale :: Around the World :: New York-
Sauter vers: