Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons Tout le monde connaît la célèbre rengaine de Gossip Girl, bien sûr. Et pourtant cette année, les choses pourraient devenir très différente, bienvenue Yale, et autres Elites - eurk
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.

Aller en bas 
AuteurMessage
Savannah L. Stuartson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 69
Age : 25
I heart : ... Hein? Quoi? Ah ça...c'est un secret! Alors *chut*!
Humeur : Plutôt joyeuse...
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   Jeu 31 Jan - 18:48

    Savannah était dans son avion pour New York, les yeux clos, la tête contre la vitre, elle s’était endormie. Elle avait du faire des pieds et des mains pour que son père la laisse prendre un avion « à touriste » comme il le disait si bien. Oui, c’était franchement sympathique de jouer les stars en jet privé et tout le tralala mais à la longue, on se rend compte qu’on est seul, étrangement seul… C’est d’ailleurs la clef de la question que tout le monde se posait. Pourquoi avait-elle tenté de mettre fin à ses jours ? Savannah, d’origine très fragile, était une de ces personnes à être dans l’incapacité de vivre en solitaire ou coupé du monde. Enfin, ne nous attardons pas sur ce sujet. La jeune brunette allait à New York pour y rejoindre Alexander, son fiancé. Il avait insisté pour partir avant elle et la jeune fille savait pertinemment pourquoi puisqu’elle aurait demandé la même chose s’il ne l’avait pas prise de court. Et puis, en faite, elle se rendait compte qu’elle n’avait pas tellement envie d’aller à New York, elle connaissait cet endroit par cœur. Mais elle y allait, depuis quelques temps elle se posait des obligations, auparavant elle était du genre à encaisser, à tout prendre sur elle, mais depuis de nombreuses thérapies, elle a appris à regarder les problèmes en face et à se battre pour ce qu’elle voulait. Savannah avait grand besoin de parler à Alexander, de lui demander franchement ce qu’il pensait de leur couple. Personnellement, la jeune fille était persuader de l’aimer, mais au fur et à mesure un doute s’installait, devenant de plus en plus gros, et elle en était maintenant au point de se poser des questions. Peut-être qu’après tout, Alexander ne s’était mis avec elle que pour faire plaisir à ses parents. Pourtant cette possibilité ne semblait guère possible vu le caractère d’Alexander qu’elle connaissait par cœur. Doucement, la jeune fille ouvrit les yeux, une voix féminine venait de la réveiller. Une hôtesse de l’aire était planté devant elle et lui annonçait qu’ils avaient enfin atterris. Un sourire jusqu’au oreille s’afficha sur le visage de Savannah qui se leva aussitôt. Ella attrapa en vitesse son sac et sortit de l’appareil. Elle avait des fourmis dans les jambes mais ne s’en préoccupait pas. La jeune fille rentra dans l’aéroport et alla prendre un café. Une fois armé du sac dans une main et de son gobelet en plastique dans l’autre, elle poussa les lourdes portes vacantes et sortit. Presque aussitôt, elle entendit des bruits de klaxons et de freinages forcés, les doux bruitages de New York… Savannah commença donc sa promenade habituelle à chaque fois qu’elle venait ici. Elle aimait aller de l’aéroport à central park. C’était un petit rituel auquel elle s’était agréablement habituée. En chemin, elle s’arrêta acheter une boite de chewing-gum et en prit un immédiatement. Ca aussi c’était devenu un rituel, depuis sa tentative de suicide, pour ne pas qu’elle vienne se réfugier dans ses vieux démons tel que l’alcool, elle mâchait du chewing-gum. Oui, c’était bizarre mais ça marchait. Lorsqu’elle arriva enfin dans central park, elle alla s’asseoir sur un banc et appela Alexander pour lui dire qu’elle était arrivée et ou elle était. Cinq minutes, dix minutes s’écoulèrent peut-être, elle avait perdu la notion du temps. Quand le visage d’Alexander apparut, elle venait d’éclater une bulle. Un second sourire jusqu’au oreilles s’afficha une nouvelle fois sur son visage et elle se leva :

    « Salut ! Contente de te voir, tu vas bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 410
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   Jeu 31 Jan - 19:18

    Le soleil avait déjà pointer son nez depuis un moment et Alexander et confortablement allongé dans le lit sompteux que lui offrait cette chambre magnifique. Les rayons de lumière travsersaient les rideaux de oie blanche pour venir se poser sur les yeux encore fermés du jeune homme. Après quelques minutes a s'étirer il ouvrit doucement ses paupières et croisa ses deux avant bras sous sa tête. Il n'était pas très tard et Savannah ayant voyager de nuit devait arriver dans la matinée. Alexander se tourna vers sa table de nuit et attrappa son portable pour se tenir au courant de l'heure qu'il était et se sentit un peu soulagée en voyant qu'il n'était que neuf heures et demi. Il s'étira donc a nouveau et retira la couette et le drap afin de pouvoir se lever, posa ses deux pieds au sol et se frotta un peu les yeux avant de marcher vers la luxueuse salle de bain. Une fois devant le miroir Alex' se passa un peu d'eau sur le visage histoire de se reveiller et jeta un coup d'oeil par la fenêtre qui donnait sur Central Park. Imaginé vous vous reveillez dans un hôtel hors de prix et de voir dés ce réveil le très célebre parc par votre fenêtre ! Le jeune homme ne se lassait pas de se spectacle et se passait la main dans les cheveux en esseyant vainement d'emerger. Le cial d'un bleu remarquable annoncait très sûrement une journée encore magnifique et ensoleillée et Alex' comptait bien en profiter. La rentrée approchait a grand pas et le jeune homme n'arrivait pas a se faire a l'idée que les vacances allaient bientôt prendre fin et qu'il allait intégrer une nouvelle école dans un nouveau pays. Esperons que toutes ces nouveautés ne le chambulent pas trop ! Après ce petit moment qu'il avait prit pour se reveiller en douceur le jeune homme entra dans la douche après avoir quitter son calecon qui était a cet instant la seule chose qu'il portait. Il passa un petit quart d'heure sous l'eau et passa a la suite de ca une serviette autour de sa taille. Ensuite direction sa valise ou il chercherait une tenue des plus simple. Il n'avait même pas pris de défaire ses deux sacs pour le peu de temps qu'il resterait a New York. Il retira sa serviette et enfila un jean legerement delavé et comme a son habitude assez taille basse pour laisser voir son calecon noir ainsi qu'un tee-shirt plutôt serré afin de laisser paraitre ses muscles d'aciers [=D]. Il était habiller et il ne lui manquait plus qu'a se coiffer ce qu'il fit en seulement quelques minutes. En attrappant son portable pour le mettre dans sa poche il put lire qu'il était 10 heure et demi et Savannah était justement entrain de l'appeller. Elle lui demanda de le rejoindre a Central Park. Il attrappa son deux trois billets qu'il mit dans sa poche arrière en cas d'urgence et mis son ortable dans un de ses poche. Pas besoin de veste aujourd'hui il n'y avait pas beaucoup de vent et le soleil était au rendez vous. Une fois près le jeune homme ferma sa chambre et descendit dans le hall ou il confia, comme a chaque sortie, la clef à la reception. Il commenca ensuite a marcher, les mains dans les poches, en direction de l'endroit que lui avait indiqué sa fiancée pour l'a retrouver. Alexander devait avouer que l'a retrouver le rassurait un peu car il n'aurait plus a se faire un soucis monstre a chaque instants du jour comme de la nuit mais il craignait pourtant que celle ci finisse par souffrir du fait qu'il ne soit pas certain d'être amoureux d'elle. Après tout elle était assez maligne pour se rendre compte de ca et le jeune homme n'avait aucunes idées de la facon dont il devrait régir dans une situation de ce genre. Il fut sortit de ses pensées en voyant la jeune femme qu'il embrassa tendrement avant de lui répondre d'un ton enjoué :

    - Je suis heureux que tu sois là ! Je vais bien et toi ? Le voyage s'est bien passer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://em0-tii0n-hell-kiwii.skyblog.com
Savannah L. Stuartson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 69
Age : 25
I heart : ... Hein? Quoi? Ah ça...c'est un secret! Alors *chut*!
Humeur : Plutôt joyeuse...
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   Jeu 31 Jan - 22:18

    Savannah, maintenant debout devant Alexander pus encore une fois se dire qu’elle était vraiment petite par rapport à lui. C’est pourquoi elle se mit, comme à son habitude, sur la pointe des pieds pour pouvoir l’embrasser. Elle aimait beaucoup les baisers d’Alexander, très tendres, comme son caractère d’ailleurs, et en même temps, il était le seul qu’elle a déjà embrassé. La plupart des jeunes filles auraient été honteuses de cela, mais Savannah en était fière, ça démontrait bien qu’elle n’était pas une allumeuse et qu’elle ne voulait franchement par en être une. Mais Savannah porte bien ses airs de petite fille modèle. La jeune fille n’a jamais cherché la bagarre (bien qu’elle ai déjà donné quelques coups de poings, notamment des personnes la traitant de « petite »), elle est plutôt du genre « La violence ne résout rien », c'est-à-dire assez pacifique. Cependant, que son entourage aime la bagarre ou non, elle s’en contrefiche, elle n’en est pas non plus au point de n’être amie qu’avec des personnes dignes d’elle. Sortie de ses pensés la voix de son fiancé, elle se força à sourire et se demanda ce qu’elle allait bien pouvoir répondre, ou dire pour lui exposer ses questions. Elle avait franchement envie d’être débarrassé au plus vite mais cependant, elle voulait y aller avec tact, et pas du tac au tac. Ils commencèrent à marcher le long d’un sentier quand Savannah lui répondit enfin avec un sourire aux lèvres :

    « Bien, bien. Oh, le voyage a été très…. Reposant.»

    Bon, voilà qui était fait, elle avait répondu mais n’avait cependant pas réussi à immiscer ses questions dans la conversation. Elle avait toujours évité de lui poser les questions qui la torturaient d’envie de peur de leurs réponses mais cette fois elle allait tenter de les poser. Mais elle ne voulait pas en parler ici, c’est pourquoi elle prit Alexander à part et lui demanda s’ils pouvaient rentrer à l’hôtel. Celui-ci accepta sans rechigner et Savannah siffla donc un taxi comme elle aimait tant le faire dans les rues de New York. Dans la dite voiture, la jeune brunette commença à se ronger les ongles, ce qui, elle le savait, voulait dire qu’elle était anxieuse. Espérons seulement qu’Alexander ne l’ait pas remarquer. Savannah regardait les paysages défiler devant ses yeux éblouis, elle savait pertinemment qu’elle aurait pu rentrer à pied mais elle se sentait trop extenué pour ça. Quand le taxi s’arrêta, c’est Alexander qui du lui faire signe pour qu’elle descende du taxi tellement elle était encore une fois dans la lune. Elle avait été bien silencieuse depuis leur « retrouvailles », mais ne s’en inquiétait pas puisqu’Alexander aussi. Savannah laissa Alexander aller chercher les clefs de la chambre à la réception pendant qu’elle commençait à monter les escaliers, il la rattraperait, il la rattrapait toujours. La jeune brunette n’avait pris qu’une fois l’ascenseur et en avait la phobie. Ces quelques minutes enfermé la dedans furent les plus apeurantes de sa vie. Elle sentit alors la présence rassurante d’Alexander derrière elle, ils étaient enfin arrivés. Elle le laissa ouvrir et entra, il la laissait toujours entrer en première, une petite habitude assez galante qu’il avait adopter au fur et à mesure. La petite brunette se laissa échouer sur le canapé en un long et froid soupir. Elle était vraiment extenué mais ne savait pas trop pourquoi. Sûrement à cause des kilomètres qu’elle avait fait pour aller de l’aéroport à Central Park. Enfin, pas de quoi se plaindre, c’est elle qui en avait décidé ainsi après tout. Savannah fixa alors longuement Alexander sans se demander si ça allait le gêner ou pas et prit la parole en baissant les yeux :

    « Ecoute, j’aimerais savoir ce que tu penses de nous. Je voudrais savoir…si tu m’aimes, ou si tu fais bêtement ce jeu par peur que refasse une tentative…enfin tu me comprends. Je veux que tu sois honnête Alexander, je ne veux pas que tu mentes, c’est aussi important pour moi que ça l’est pour toi, alors s’il te plait, réponds à mes questions. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 410
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   Ven 1 Fév - 0:58

    A peine le jeune homme avait il embrasser Savannah qu'il se doutait que quelque chose ne tournait pas rond et que la jeune fille avait quelque chose d'important a lui dire. Il ne l'a brusquerait pas comme a son habitude et si elle avait besoin de se vider de quoi que ce soit il serait là pour l'écouter, après tout il l'avait toujours été ! Il passa très legerement sa main sur la joue de la jolie jeune femme en l'embrassant et retira une mèche de cheveux qui s'était égarer avec le bout de ses doigts. La sentsation de doute qu'il ressentait régulièrement était beaucoup moins pesante quand il était en compagnie de Savannah. Etrange ? Oui plutôt mais aussi embarassant puisque cette situation empechait aussi le jeune homme lui parler de tout ca quand il en avait l'occasion. Les deux fiancés entamèrent la marche le long d'un sentier de terre en se tenant conventionnelement la main. Il ne pouvait pas se mentir, Alex' était heureux d'avoir retrouver sa petite amie et se sentait beaucoup mieux de l'a savoir près de lui. Il tourna lentement la tête vers elle et lui souria paisiblement et avec une tendresse infinie. Bien qu'il soit si calme il ne retrouvait dans le regard de Savannah que de l'anxiété et de la nervosité. Elle paraissait ailleurs et quand elle agissait ainsi c'était souvent un signe que quelque chose clochait. Il se retenait de lui demander ce qui n'allait pas mais préférait l'a laisser faire elle même ce pas. Au bout de quelques minutes ensemble seulement, la jeune femme fit mine de se sentir fatiguée auprès d'Alexander et lui proposa de retourner a l'hotel avec lui. Evidemment le jeune homme accepta sans contestations même si il trouvait Savannah de plus en plus étrange. Elle siffla un taxi et ils y montèrent ensemble avant qu'Alex' ne donne le nom de l'hôtel au chauffeur. Il tenait toujours la main de sa petite amie et la caressa tendrement du bout de son pouce en lui souriant tendrement comme pour lui montrer que tout va bien, elle comprenait toujours ces petits gestes simples. Après quelques minutes le véhicule s'arreta et déposa les deux fiancés devant l'hotel ou ils entraient après avoir reler cette courte course. Alex' récupéra la clef de sa chambre et rejoignit sa petite amie qui commencait a monter les escaliers. Arrivé devant la porte de la chambre, il ressortit la clef de sa poche et l'inséra dans la serrure avant de laisser passer Savannah avant lui avec evidement beaucoup de galanterie [pas sure que le mot existe xD] et entra a son tour. Ce très court voyage n'avait changer en rien au fait que Savannah adoptait une attitude des plus étrange avec Alexander depuis leurs retrouvailles. Il ne pouvait plus se retenir de lui demander ce qui se passait dans sa tête et s'appretait a lui poser la question lorsqu'elle entama elle même le sujet. Après l'avoir poliment ecouter il comprit enfin .. Finalement ce sentiment de doute avait finit par devenir visible au yeux de sa petite amie et mettait le jeune homme dans une situation embarassante même si il devait s'attendre a des questions de ce genre. Il prit donc le temps de lui répondre tendrement en s'asseyant a coté de la jeune femme sur le canapé et en tenant amoureusement sa main dans la sienne :

    - Je comprends que tu te poses toutes ces questions Savannah et j'estime que tu as droit a des réponses ! Ces temps ci tu sais comme mon père me mets la pression avec ces histoires d'universités et tout ca a monopoliser mon esprit mais la question n'est pas la je n'ai pas d'excuses ! Depuis cette tentative je me suis promis de prendre sois de toi parce que tu comptes plus que quiconque a mes yeux ! Je ne supporterais pas de te perdre ! Dit il doucement en passant sa main dans ses jolis cheveux bruns et en plongeant son regard dans ses jolis yeux, Tu m'es indispensable ! Ajouta il en chuchotant presque Et bien sûr que je t'aime .. finit il par lui lancer en plongeant son regard dans les jolis yeux de la demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://em0-tii0n-hell-kiwii.skyblog.com
Savannah L. Stuartson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 69
Age : 25
I heart : ... Hein? Quoi? Ah ça...c'est un secret! Alors *chut*!
Humeur : Plutôt joyeuse...
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   Sam 2 Fév - 13:32

    Une respiration saccadée qu’elle tentait bien que mal de cacher en attendant la réponse d’Alexander. Il lui prit alors une main et s’appliqua à la tenir tendrement, comme pour rassurer Savannah. Elle appréciait beaucoup tous les petits gestes que faisait Alexander à son égard, des gestes anodins aux yeux de certains mais auxquels elle s’était habitué et y tenait. Elle fut alors rassurer au contact de sa main contre la sienne, Savannah ferma quelques secondes les yeux pour s’assurer qu’elle avait réellement osé lui posé ces questions et qu’elle ne rêvait pas. Apparemment oui, elle ne rêvait donc pas. A peine quelques secondes après, Alexander entama sa réponse. Elle avait envie de ne pas entendre mais en elle-même elle savait bien que ça n’aurait pas été la bonne solution. Elle écouta donc sa réponse en silence. Ce qu’elle aurait espéré qu’il dise, il l’avait dit. Savannah était soudainement soulagée de tous ses doutes. Ce qu’elle avait craint pendant ces dernières secondes, c’est qu’il lui dise qu’il ne l’aimait pas ou alors qu’il restait avec elle juste pour faire plaisir à ses parents. Même si ça n’était pas dans les cordes d’Alexander, Savannah avait redouté cette réponse, mais elle n’était heureusement jamais sortie des lèvres et de son petit ami. Ce qui l’étonnait majoritairement, c’est qu’il ait pu la supporter pendant tant de temps. Oui, être touchante, c’était une chose, mais être fragile en était une autre, ça voulait dire être très susceptible, ne pas arriver à encaisser les chocs etc. Elle ne s’en était peut-être pas vraiment rendue compte auparavant mais elle l’aimait, il le lui avait dit alors elle allait le lui dire. Savannah commençait malgré elle à pleurer même si elle aurait préféré que ses larmes restes dans ses yeux :

    « Moi aussi je t’aime. Je suis vraiment désolée de ce que j’ai fait, si tu savais comme je m’en veux, c’était vraiment trop égoïste de vouloir mettre fin à mes jours. Mais je n’y pensais pas, je me trouvais raté et je pensais que tu t’en sortirais mieux sans moi, que tes parents seraient moins sur ton dos. Mais j’avais tord… »

    Savannah enfouit alors son visage contre le cou d’Alexander, d’un part pour ne pas qu’il la voit pleurer, et d’une autre part pour se sentit encore plus près de lui. Elle n’aimait pas particulièrement qu’on la voie pleurer, depuis la bêtise qu’elle avait faite, à chaque fois que ses parents voyaient l’ombre d’une larme dans l’œil de la jeune fille, ils commençaient à s’inquiéter, alors elle s’appliquait à ne pas pleurer, ou alors à ne pas le montrer. De plus, elle avait l’impression que de pleurer la rendait encore plus petite fille. Savannah n’aurait jamais crut ça en venant ici, elle avait bien sûr prévu à l’avance ce qu’elle allait lui demander, mais, pas sûre d’elle, elle c’était déjà imaginer commencer sa phrase sans pouvoir la finir et en détournant la conversation mine de rien comme elle le faisait si bien. On lui disait souvent que ses parents n’avaient pas à choisir pour elle qui elle devait aimer mais en vérité, ils n’avaient pas vraiment choisi… Elle avait sû prendre ses décisions toute seule, même si au début, plutôt timide, elle avait mis du temps avant de commencer à apprécier Alexander.

    HJ || Désolée c'est tout petit, je me rattraperais au prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 410
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   Sam 2 Fév - 16:57

    C'est en prononçant cette dernière phrase que Alexander se sentit soulagé d'avoir put dire tout ca a Savannah. Depuis dés années que ces deux là se connaissaient, le père d'Alex' avait toujours tout fait pour qu'ils se rapprochent et qu'ils tombent amoureux l'un de l'autre dans l'espoir d'un mariage dans l'avenir. Enfaite il n'avait fallut que très peu de temps pour que le jeune homme ne s'attache profondément a la tendresse de la jeune fille et très vite ils étaient devenus inséparables. La douceur qu'avait dégager Savannah dés le début avait beaucoup plut a Alex et il s'était sentit responsable de cette fragilité qu'il voulait protéger. Pour être plus clair le jeune homme avait toujours été très protecteur avec elle sans pour autant l'étouffer. Il se doutait que comme la plupart des jeunes filles elle avait besoin de liberté et avait remarquer rapidement que ses parents ne lui en laissaient que très peu. Evidemment il ne se l'avouerait qu'a lui même mais il n'avait jamais apprécier le père et la mère de Savannah et c'était de pire en pire depuis que celle ci avait tenter de mettre fin a ses jours. Ils avaient tout fait pour étouffer l'affaire aux yeux de tout le monde et avaient prit toutes les précautions pour qu'absolument personne ne soit au courant de ce qu'ils avaient de qualifier de "bavure" de la part d leur fille. Maintenant le jeune homme plus que jamais savait que Savannah avait besoin qu'on l'aime et il serait prêt a tout pour qu'elle obtienne ce qu'elle mérite. Il n'avait pas mentit en lui disant qu'il l'aimait puisqu'il lui portait une attention particulière mais au fond il savait sûrement que cette jeune femme, aussi parfaite qu'elle soit, n'était pas la femme de sa vie comme l'aurait aimer ses parents. Il remarqua alors dans les yeux de Savannah un certain pétillement qui annonçait les larmes. Il l'a voyait très rarement pleurer et savait bien qu'elle se retenait et s'était retenu maintes fois devant lui. C'était une jeune femme qui ne montrait que très peu ce genre d'émotion et en particulier depuis sa tentative de suicide certainement a cause de cette influence qu'avait ses parents sur elle. Il déposa délicatement sa main sur la joue de la jeune fille et la caressa délicatement du bout de son pouce en gardant son regard plongé dans le sien. Il lui offrit un autre geste des plus tendres en laissant paraitre sur son visage un très léger sourire qu'il pensait rassurant. Elle venait de lui dire qu'elle l'aimait et bizarrement cela lui fit un drôle d'effet et son cœur s'emballa légèrement. C'était la première fois que ces deux là s’avouaient qu'il s'aimait et c'était une drôle d'impression, agréable bien entendu ! Il lui répondit doucement en retirant sa main de sa joue si douce pour la déposer sur ses cheveux tendrement :

    - Tu ne seras jamais une ratée à mes yeux ! Tu es quelqu'un d'exceptionnel et tu n'es en rien responsable de ce qi se passe avec mes parents crois moi ..

    Elle vint enfouir sa tête dans les épaules musclé du jeune homme et il l'a serra tendrement contre elle comme si il voulait l'a protéger de tout. Il aurait tellement voulu pouvoir faire quelque chose pour elle avant qu'elle en vienne à se suicider et ne cessait de se sentir responsable de tout ca a présent. Si elle avait réussit son cou il ne sait même pas ce qu'il aurait fait. Anéantit aurait surement été le mot qu'on aurait dû utiliser pour le décrire. Maintenant il ne l'a laisserais plus et passerait certainement le plus clair de son temps en sa compagnie. Ce n'était pas une corvée pour lui au contraire. Il aimait beaucoup passer du temps avec elle. Il ferma les deux et déposa tout doucement sa tête contre celle de la jeune fille et passant doucement sa main dans ses cheveux.

    - Je serais toujours la pour toi Savannah ..

    Ajouta il en l'a serrant doucement contre lui et en plaçant son bras autour d'elle, signe de protection. Il était heureux qu'elle soit là avec lui et trouvait que c'était une bonne chose pour les fiancés d'avoir prit un peu de temps pour s'expliquer. Une nouvelle année allait commencer et ils l'a recommenceraient ensemble et seulement ensemble. Nouveau départ ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://em0-tii0n-hell-kiwii.skyblog.com
Savannah L. Stuartson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 69
Age : 25
I heart : ... Hein? Quoi? Ah ça...c'est un secret! Alors *chut*!
Humeur : Plutôt joyeuse...
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   Dim 3 Fév - 15:45

    La jeune fille avait les yeux rivés sur le mur au papier peint désireux. Elle se souvenait du soir de sa tentative, ce soir là elle avait enlevé le chauffage et marchait dans son appartement comme un zombie tout en étant rongée par le froid. Elle avait toujours aimé le froid, plus que le chaud du moins, c’est sans doutes pourquoi elle avait voulu s’en aller avec son contact sur sa peau. Elle avait alors pris une boite de somnifère et une bouteille d’alcool, peut importe ce qu’elle contenait. Elle n’avait pas eu envie de se couper les veines, elle trouvait ça trop barbare et n’avait pas envie de se charcuter d’elle-même. Elle s’était donc allongée sur son lit et s’était sentie seule, étrangement seule. Et c’est comme ça que le matin, on découvrit une jeune brunette à moitié endormie et surtout dans le coma sur son lit aux draps de satin blanc. On lui avait alors expliquer qu’elle n’avait pas avaler assez de cachets. Savannah avait alors expliqué qu’en cours de route elle c’était résigner, alors que la vérité, c’est qu’elle avait manqué de cachets… Mais bon, ça, personne n’avait besoin de le savoir, ni maintenant ni jamais, c’était une bêtise et elle n’avait pas envie de revenir dessus. Sortit de ses pensés, Savannah sentit qu’Alexander la serait contre lui tout en lui disant que tout ce qui se passait avec ses parents n’était pas de sa faute à elle et qu’elle ne serait jamais une ratée à ses yeux. Puis quand il ajouta qu’elle était une personne exceptionnelle, elle ne put s’empêcher de faire un large sourire parce qu’elle n’était vraiment pas d’accord sur ce point. Elle avait beau être touchante et fragile, elle était aussi lunatique et très terre à terre, ce dernier trait de caractère peut-être quelque chose de positif mais dans le cas de Savannah, ça dépend. « Je ne crois pas aux promesses, je ne crois pas en l’humanité, je ne crois que ce que je vois, et d’ailleurs, je ne crois pas en toi ! » avait-elle un jour lancé à sa mère lors d’une dispute, c’est vous dire comme parfois elle ne prend pas de gants pour sortir quelques répliques. Elle à trop tendance à répondre du tac au tac et à être un peux trop franche, par exemple, elle ne se gênera pas pour vous dire que votre robe à un côté vieux qui la rends immonde. Ces derniers temps, Savannah avait tout fait pour que ses parents la laisse tranquille, elle avait même été jusqu’à suivre une dizaine de thérapie auprès d’une dizaine de psychologue en leur donnant à tous la même réponse : « Si vous pouviez éviter de m’hypnotiser ce serait sympathique, j’aurais trop peur de vous dire le fond de ma pensé en somnolant ! ». Et oui, sur cette partie là aussi elle n’avait pas pris de gants. Malgré tous les efforts qu’elle avait fournis, ses parents ne se montraient que plus collants avec elle, et ça avait cruellement le don de l’énerver, elle en avait même été jusqu’à mettre leur numéro de téléphone en lien direct avec son répondeur. Elle se rendait bien compte qu’ils s’inquiétaient pour elle, mais elle tentait de leur prouver de son côté qu’elle n’était plus une petite fille, même si parfois elle en doutait elle-même…

    « Exceptionnelle ? Je suis flattée ! Dit-elle avec ironie. Toi tu es unique ! »

    Alexander posa son front contre celui de Savannah et passa sa main dans les cheveux de la jeune fille, celle-ci arborait maintenant un grand sourire. La jeune fille écouta alors les paroles rassurantes d’Alexander, elle aussi serait toujours là pour lui, ils se connaissaient depuis si longtemps que Savannah avait du mal à se dire qu’ils n’avaient pas toujours vécu ensemble. Plus jeune, elle s’amusait à taquiner le jeune homme sur d’éventuels petites amies, mais elle savait bien maintenant qu’elle avait sûrement fait cela par jalousie. Aujourd’hui c’était elle la fille à jalouser. Leur premier baiser remontait maintenant à loin, ils étaient tous les deux étendus sur la pelouse du jardin d’Alexander et Savannah prenait les nuages en photo. Mais lorsqu’elle voulut prendre Alexander en photo, elle oublia que le flash était toujours présent et ce dernier arriva en plein dans les yeux du garçon. Sous la mimique du jeune homme qui fermait les yeux pour recouvrer la vue, Savannah était partit dans un grand fou rire et d’un commun accord, ils s’étaient embrassés. La jeune fille sortit de ses pensés et regarda Alexander dans les yeux, il avait un regard si rassurant que c’était presque déstabilisant. Et comme pour répondre au « je serais toujours là pour toi Savannah » que lui avait gentiment dit Alexander, elle l’embrassa amoureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 410
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   Lun 4 Fév - 20:47

[J'suis désolé ce post est une calamité mais je n'ai absolument pas d'inspiration ce soir =X Comme j'ai honte de poster un truc pareil '-- J'me rattrapperais plus tard c'est promis =D]

    Alexander gardait toujours dans ses bras la jeune fille qui s'emmitouflait contre son pull tendrement. A cet instant précis ce moment était un instant très tendre entre le couple comme il n'avait pas puent partager depuis longtemps. Avec cette nouvelle année qui commencait dans un nouveau pays et une nouvelle école, ce nouveau départ permettrait à Alex' de repartir de zéro, d'oublier tout ce qui le tracasse comme les reflexions de son père et la pression qu'il exercait a son égard ou encore la tentative de sucide qui se trouvait dans les esprits des deux familles. Tout recommencer ainsi n'est pas donner a tout le monde et Alexander s'en rends parfaitement compte, c'est pour cela qu'il ne comptait pas refaire les erreurs qu'il avait put faire ces derniers temps. Beaucoup de résolutions et pourtant il était bien décidé a réussir ce qu'il pensait être peu de chose. Il fut tirer de ses pensées par les paroles de Savannah. Exceptionnelle ? Oui et il ne pesait pas ses mots. Bien sûr elle était comme tout le monde avec ses défaults et ses qualités. Petite fille fragile, dés qu'on l'apercevait on pouvait comprendre que c'était l'un de ses principal trait de caractère. Toujours très touchante elle savait faire ce qu'elle voulait en un battement de cil face au jeune homme qui ne resistait pas à cette face d'ange. Malgré ca n'oublions pas que ce petit bout de femme est aussi particulièrement lunatique et peut être aussi adorable que devenir une de ces boule d'energie excecrables qui ne supportent pas un mot de travers, et de la part de personne. Pourtant ces deux là se connaissaient depuis si longtemps que Alex' s'était habituer à ce qu'était Savannah et par ca il voulait dire evidemment, une jeune femme exceptionnelle ! Il se détacha legerement d'elle et plongea son regard dans le sien en affichant un superbe sourire face au visage joyeux de la jeune femme qu'il redécouvrait enfin. Ces quelques mots qu'elle lui lanca ensuite ne firent qu'accentuer ce large sourire. Elle était plutôt douée pour le faire fondre avec deux trois mots de ce genre il fallait l'avouer. Il déposa le bout de ses doigts sur la joue de la jeune fille et elle n'eut pas besoin de lui dire quoi que ce soit de plus avant de l'embrasser qu'il l'a comprenait, comme toujours bien sur ! Il prolongea amoureusement ce baiser et laissant glisser sa main dans le dos de la jeune femme. il était bien avec elle. Comme il se le disait plus tôt, ce n'était peut être pas la femme de sa vie comme ses parents le souhaiteraient mais avec elle il se sentait bien et epanoui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://em0-tii0n-hell-kiwii.skyblog.com
Gossip Girl
Gossip Girl | You know you Love me
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 29
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   Jeu 14 Fév - 16:19

Quelle scène touchante. Profitez-en parce que vous savez comme moi qu'à Yale, sans vos parents pour vous pousser dans les bras l'un de l'autre, vous pourriez bien découvrir l'Amour, le vrai et vous désintéresser l'un de l'autre. Tout en restant de bons amis, après tout, vous vous connaissez depuis le berceau, n'est-ce pas ? Après quelques minutes d'embrassades publiques mieilleuses et tout bonnement ecoeurantes pour les pauvres célibataires de la ville, le portable de notre jolie Savannah sonne, la forçant à se détacher de son presque-fiancé. Au bout du fil : Maman Stuartson et sa voix insupportable à l'accent bourgeois surjoué.... annonçant qu'elle sera à New Haven la semaine de la rentrée de sa fille, pour aller choisir sa robe de mariée. Pardon ?! Savannah, troublée par l'annonce d'un mariage qu'elle n'a nullement décidé fronce les sourcils tout en jetant un regard suspicieux à Alexander, qu'elle pense responsable de cette mascarade. Se marier à tout juste 18 ans ? Non mais n'importe quoi. Coupant court à la conversation téléphonique, Savannah feint d'être fatiguée et plante là le pauvre Alexander, le croyant responsable de cette histoire saugrenue de mariage, sans savoir que lui non plus n'est pas au courant de cette histoire. Il semblerait que vos parents sont pressés de voir leurs petits arrangements prendre forme. Et oui, l'appel de l'argent ou celui de la notoriété est toujours plus fort que tout. Je parie que ton téléphone ne devrait pas tarder à sonner non plus, Alex'.

_________________
And who am I ? That's one secret I'll never tell.
Xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bon bah voilà, je suis là. || Alexander.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon. Alors voilà. Je suis schizo.
» Je suis là, me voilà, c'est petit et c'est trop drôle tout à la fois [LIBRE]
» Noob, je suis un noooob!
» Oh ! Les voilà ...
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale :: Around the World :: New York-
Sauter vers: